Le Guide ultime de l’infographie

Posté par Camille Pouillaude

Guide infographie
Guide infographie

Quel est le rôle de l’infographie ?

Définition

Introduit dans la langue française dans les années 1980, le mot infographie provient de la fusion entre « information » et « graphique ». Autrement dit, une infographie est un graphisme d’information.

Une infographie est un support d’engagement puissant car les internautes sont très friands de contenus visuels et l’infographie est particulièrement adaptée aux réseaux sociaux. Le format est ludique par l’illustration des statistiques et la mise en valeur des informations essentielles. L’infographie mêle deux langages : textuel et visuel pour former un tout. À travers la combinaison d’éléments : textes, images, graphiques, diagrammes ou encore vidéo, l’infographie est l’outil de la synthèse.

Pourquoi utiliser l’infographie ?

Une infographie est utilisée dans l’objectif de communiquer sur une information, non pas de manière rédactionnelle mais de manière digitale et graphique. Une bonne infographie est utilisée pour :

  • Donner un aperçu rapide d’un sujet
  • Expliquer un processus complexe
  • Synthétiser une idée ou un sujet
  • Sensibiliser sur une cause ou une problématique
  • Communiquer sur les valeurs de son entreprise
  • Effectuer un rapport d’activité
  • Divulguer ses résultats financiers
  • Mettre en valeur les recherches et développement entrepris

L’infographie est un content marketing efficace qui transmet une information complexe en message simplifié souvent utilisé sur les réseaux sociaux.

Comment faire de l’infographie ?

Prévoir une grande section pour le titre

Le format d’une infographie est souvent bien trop grand pour s’afficher entièrement sur les réseaux sociaux. Pour permettre aux lecteurs de déterminer rapidement le sujet de l’infographie, il est primordial d’insérer un titre assez lisible. Ainsi, le titre attirera plus facilement l’attention sur le contenu. Il est important de garder en tête qu’il s’agit de l’élément le plus visible et qu’il est conçu pour donner envie de partager l’infographie.

Créer une infographie à 2 colonnes maximum

Première règle importante : l’infographie doit faire 600 pixels de large. Cela lui permet d’être responsive et donc de s’afficher correctement sur tous les appareils, mais aussi d’être utilisée pour une newsletter. Notre deuxième conseil de présentation consiste à ne pas dépasser 2 colonnes, pour ne pas surcharger l’infographie et ainsi garder une taille correcte pour le contenu. Pour rendre une infographie lisible et agréable à lire, nous conseillons de disposer les textes, les graphiques, icônes et autres données sur 2 colonnes maximum. Cela permet une meilleure lecture sur mobile et un partage plus efficace sur les réseaux sociaux.

Pour la mise en page, il n’y a pas de règles précises. Utiliser des icônes, des textes ou des visuels de tailles différentes pour que les lecteurs distinguent mieux les éléments de l’infographie tout en préservant la lisibilité et l’organisation du contenu.

Définir une ligne directrice

Comment créer une infographie cohérente ? C’est simple, il est important de relier les différents éléments par une même caractéristique graphique. Cela peut être un style d’icônes, pictos, une mise en page spéciale, une palette de couleurs unique, un format innovant… Au delà de l’aspect esthétique, les éléments de design ont aussi pour rôle d’organiser l’information et de guider la lecture.

Différencier chaque section pour faciliter la lecture

Même si une infographie se concentre sur un sujet en particulier, il y a toujours plusieurs angles à aborder. Pour aider les lecteurs à différencier rapidement chaque partie, il faut séparer visuellement le contenu grâce à des lignes, des couleurs ou des bordures placées stratégiquement. Ainsi, chaque section sera considérée comme une information distincte.

Aérer la mise en page en conservant des espaces vides

Les espaces blancs sont une composante essentielle d’un design réussi. Ils permettent d’aérer la mise en page et de faire ressortir le contenu grâce à un effet de contraste. En effet, plus un texte est entouré d’espaces vides, plus il se détache du reste du contenu visuel. La gestion de l’espace est donc essentielle pour une lecture agréable.

Mettre en valeur les données essentielles

Pour comprendre facilement le contenu, il est essentiel de contextualiser les statistiques. Pour cela, il suffit de structuer vos différentes parties avec des sous-titres, des légendes ou même un code couleurs.

Enfin, pour mettre en avant les éléments importants, l’utilisation de tableaux ou de diagrammes peut être la solution à condition qu’ils soient simples. Effectivement, plus une visualisation est évidente, plus elle est utile pour l’audience.

Choisir une famille de polices

Il existe 3 grandes familles de polices qui répondent à des usages et objectifs différents :

  • Les Polices Serif : grâce aux empattements, elles facilitent la lecture de longs paragraphes ce qui les rend très utiles pour les corps d’un texte.
  • Les Polices sans Serif : elles sont idéales pour les titres principaux, les sous-titres et les légendes car très faciles à lire.
  • Les Polices Fantaisies : les polices plus originales comme les typos imitant une écriture manuelle (script), vintage ou encore les polices créatives doivent être réservées aux titres. Elles servent souvent à attirer l’attention des lecteurs.

Utiliser efficacement les pictos

Pour encourager le partage de vos infographies en ligne, les pictogrammes sont de précieux atouts, à condition qu’ils apportent un réel plus au contenu. L’idéal étant une icône qui apporte une information complémentaire. Les pictos peuvent également servir de structure de l’information sans utiliser de mots. Enfin, de la couleur ou un arrière-plan permettent de faire ressortir les icônes choisies.

Créer une palette de couleurs

Dans la création d’infographie, le choix des couleurs est tout aussi important que le contenu. Elles permettent d’identifier une marque mais également de véhiculer un message, d’ajouter du contraste et de transmettre des émotions. Les couleurs doivent être choisies de manière logique pour assurer une cohérence avec le contenu. Par exemple, il serait étonnant de voir une infographie en noir et blanc traitant de la tendance des couleurs vives sur les réseaux sociaux.

Pour créer une harmonie entre les couleurs, utiliser un cercle chromatique pour jouer sur les nuances et les couleurs complémentaires. Recourir à différents tons, teintes et nuances d’une même couleur ou faire le choix d’un gradient sont autant de solutions pour égayer une infographie.

Aligner les éléments pour une cohérence graphique

Un mauvais alignement peut vite détourner l’attention du lecteur. Il faut que le lecteur puisse rapidement passer d’une information à une autre sans être distrait par une mise en page bâclée. Il est donc très important de placer les différents éléments en respectant :

  • le même axe vertical (les mêmes marges à gauche, au centre et à droite)
  • le même espace entre les sections, les titres et les blocs de texte
  • Le même alignement et la même distance entre des éléments voisin

Qu’est-ce qu’une bonne infographie ?

« Je participe à beaucoup de projets différents sur la plateforme CREADS, que ce soit des affiches, des créations de visuels ou des illustrations. Je crée notamment beaucoup d’infographies pour CREADS car c’est un travail qui me correspond bien : cela nécessite à la fois de la rigueur, l’esprit de synthèse et un aspect créatif. » Témoigne Marie, freelance chez CREADS.

Comment faire une bonne infographie

Définir la thématique

Pour faire une bonne infographie, la première étape consiste à trouver la thématique à étudier et à l’illustrer à l’aide de statistiques, logos, mots-clés, graphiques, pictos….

Identifier un angle d’attaque

La seconde étape consiste à faire une veille sur les infographies déjà réalisées sur le même sujet pour créer une infographie unique. Ainsi, cela permet de définir un enchaînement logique des étapes à suivre pour réaliser l’infographie. Le squelette de l’infographie se dessine peu à peu…

Collecter les informations

Ensuite, il est temps de commencer à collecter du contenu de qualité. Deux manières pour y parvenir : utiliser ses propres datas en menant une étude en amont ou recueillir des informations déjà accessibles en variant les sources.

Sélectionner les chiffres et les données phares

Après avoir récolté assez de matière, il faut sélectionner les statistiques les plus impactantes pour mettre en avant les données clés. Un vrai travail de concision ! Réfléchir à la disposition des éléments pour rendre la data digeste, à mettre les chiffres en gras et jouer sur la taille de la police peuvent permettre de guider la lecture. De plus, cela est une étape essentielle pour vérifier que toutes les informations importantes ont bien été traitées.

Opter pour un titre simple et accrocheur

Plus un titre est accrocheur, plus l’article est lu. Il en va de même pour une infographie. Tel qu’un slogan, le titre de l’infographie doit attirer le lecteur, pour cela il ne faut pas hésiter à utiliser un chiffre dans ce dernier. D’après une étude effectuée par ABC Marketing, les infographies dont les titres comportent une donnée chiffrée obtiennent près de 61M de taux de clics en plus par rapport à ceux qui n’en contiennent pas.

Trouver le bon créatif

Une fois l’infographie complète et la maquette prête, un brief auprès d’un graphiste et le dépôt de tous les éléments pourront être effectués. Le rôle du graphiste est de traiter graphiquement les données pour les rendre visuelles et digestes. Plus une idée sera bien amenée, mieux elle sera interprétée et sera appréciée sur les réseaux sociaux où elle pourra être diffusée.

Besoin d’aide pour trouver le graphiste idéal ? Travailler avec un graphiste freelance augmentera les chances de réaliser une infographie réussie. CREADS dispose des meilleurs créatifs freelances.

Tous les éléments listés ci-dessus garantissent la création d’une bonne infographie.

Quelles sont les différents types d’infographie ?

Les formats

On distingue 3 types de formats d’infographie en webmarketing :

  • Le format 2D : format le plus courant. Clair, simple et ludique, ce format garanti une transmission du message, une mémorisation et un engagement efficient.
  • Le format 3D : format peu courant. L’infographie en 3D utilise du relief, des effets d’ombres et de lumière pour répondre à des exigences de design spécifiques. Non maitrisée, une infographie en 3D peut rapidement devenir illisible.
  • L’infographie animée : format tendance. À la frontière du motion design, cette technique est de plus en plus présente dans les stratégies de communication des entreprises. La maitrise de ce format est source de trafic et apporte un aspect neuf qui attire de nouveaux clients potentiels. Toutefois, l’infographie animée nécessite des compétences qui rejoignent celles d’un motion designer.

Les Types d’infographies

Au-delà de l’aspect général de l’infographie, on peut regrouper ces dernières en 9 catégories :

  1. Infographies statistiques
  2. Infographies informatives
  3. Infographies chronologiques
  4. Infographies de processus
  5. Infographies géographiques
  6. Infographies comparatives
  7. Infographies hiérarchiques
  8. Infographies de listes
  9. Infographie de CV

Quel que ce soit, le type d’infographie utilisé, il est surtout important de respecter les 10 étapes clés vu plus-haut en gardant une charte graphique en lien avec sa marque.

Qu’est ce qu’un infographiste ?

Quels sont les métiers de l’infographie ?

Un infographiste associe la création graphique et développement informatique. L’infographiste travaille régulièrement aux côtés d’autres professionnels du monde de la création graphique.

La création d’une infographie requiert des compétences techniques différentes : assemblage d’images, retouche photos, création d’images…

Quels sont les tâches d’un infographiste ?

Un professionnel de l’infographie dispose de plusieurs qualités, requises dans son coeur de métier :

  • Créatif
  • Polyvalent
  • Réactif

Il comprend le besoin du client, traduit l’idée de ce dernier, maîtrise les logiciels de création et de traitement d’images pour parvenir à réaliser une bonne infographie.

Où peut travailler un infographiste ?

Les infographistes travaillent régulièrement avec des entreprises de multimédia qui produisent des cédérom, des sites internets ou encore des jeux vidéos. Des débouchés sont également disponibles en agence de communication, de publicité ou d’audiovisuelle.

Quel diplôme (bac, BTS…) pour être infographiste ?

La Formation d’infographiste – Ecole d’infographie

Aujourd’hui, pour être infographiste deux années d’études supérieures suffisent, notamment avec le BTS études de réalisation d’un projet de communication, disponible en Ile-de-France ou le BTS design graphique qui permet de débuter dans le monde du graphisme.

Il est également possible de préparer le diplôme national des métiers d’art et du design qui dure 3 ans.

D’autres écoles publiques disposent de formation appropriée à l’infographie et délivrent des diplômes d’un niveau bac + 5 comme les écoles nationales supérieures d’art.

Enfin, il existe également de nombreuses écoles privées à la renommée très appréciée par les professionnels comme Gobelins, l’Ecole de l’image ou l’EMCI (Ecole des métiers de la création infographique).

Où trouver un infographiste ?

Les infographistes en freelance

Vous souhaitez communiquer de façon originale sur les valeurs de votre entreprise ? Rédiger un article de blog sous la forme d’une infographie ? Effectuer un rapport d’activité ? Ou encore mettre en valeur les recherches et développement entrepris par votre équipe ? Plus qu’un outil de création d’infographies en ligne, CREADS est l’unique service vous mettant en relation avec les meilleurs experts, tout en étant personnellement accompagné et conseillé par un chef de projet !

Exemples d’infographie

Témoignage de Pauline (Alias Paulette)

Paulette, l’illustratrice moderniste

Depuis la fin de sa formation de Conceptrice en Communication Visuelle, Pauline s’est lancée sur les asphaltes de l’illustration. Une voie aux mille branches qui l’ont mené à réaliser des travaux conceptuels et modernes, jouant avec la réalité et la folie des songes pour bercer les spectateurs dans son univers.

Une douce technique aux grains abstraits se dévoile à mesure que son crayon caresse la feuille de papier tandis que la transformation digitale de ses idées illumine ses œuvres d’une délicatesse pastel.

Graphiste indépendante depuis 6 ans, Pauline s’est mêlée à Creads en réalisant plusieurs infographies pour Cofidis et continue d’émerveiller nos clients grâce à son coup de crayon.

Que fait l’infographiste ? Quelles sont les tâches d’un infographiste ?

La première règle évoquée par Pauline est la compréhension du contenu à réaliser ; la marque et le sujet. L’astuce : retenir 3 mots clés pour illustrer au mieux le propos. Pour concevoir l’infographie Cofidis, l’artiste à penser et travailler sur chaque détail, allant des illustrations à l’emplacement des informations et n’hésitant pas à réaliser un croquis pour concrétiser l’ébauche. Entre la conception de l’idée illustrative, la réalisation et la finalisation de celle-ci, Pauline s’est posée à la lumière de sa paillasse durant 10 à 12 heures. Une fois chaque élément créé, l’assemblage s’effectue sur Photoshop pour équilibrer, structurer et ne léser aucun espace.

Le monde illustratif de Pauline

Pauline est une habituée du logiciel Procreate disponible sur tablette. L’application offre aux artistes une profondeur de travail appréciée où le panorama d’outils permet une personnalisation unique de chaque œuvre comme Pauline et ses textures aux illusions ensablées.

L’illustration nécessite une créativité fastidieuse accordée par la contemplation de chaque objet sous un jet de lumière. Cette analyse lumineuse sur les muscles, les bords et la matière est indispensable pour comprendre les frontières du monde illustratif. Tout un travail que les banques d’images annihilent sans se soucier de l’artiste…

Recevez nos conseils chaque mois en remplissant le
formulaire d’inscription à notre newsletter.

S'inscrire à notre newsletter

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER

Copyright CREADS 2008-2022 - Motion Design - Vidéos - Copywriting