<   Retour aux articles

La robe de la discorde #LaRobeEst

Posté par Lea | CONSEILS, Tendance

FAITES NOUS PART DE VOTRE PROJET

Depuis ce matin, une question affole le net, la robe de discorde fait couler beaucoup de tweets. En effet, certains voient cette robe blanche et dorée, tandis que d’autres la voient bleue et noire. Retour sur le buzz du moment :  #LaRobeEst !

Partagé depuis ce matin par Buzzfeed, la polémique enfle depuis jeudi soir. Tous les internautes s’écharpent sur cette question difficile. Utilisant des raisons objectives, scientifiques voir rationnelles, les internautes ont débattus toute la nuit de jeudi soir. L’histoire débute sur Tumblr avec un appel à l’aide et une question simple : cette robe est-elle blanche et dorée ou bleue et noire ? Relayée par Buzzfeed, avec un quiz qui a récolté plus de un million de réponses en quelques heures, cette photo soulève bien des questions. Résultats : 74% déclarent la voir blanche et dorée et 26% bleue et noire. De quoi créer une polémique !

L’obs le plus a donné des éléments de réponses. Il semblerait après étude que la luminosité modifie les couleurs. Réglage, qualité de l’affichage jouent sur la perception de la couleur. Plus surprenant encore, la fixation prolongée peut modifier la couleur de l’image ! Plus on fixe une image, plus les photorécepteurs de l’œil se déchargent. Cela provoque l’estompement des couleurs ce qui change donc leurs perceptions.

Pour mieux comprendre ce phénomène autour de la luminosité et comment les autres voient cette robe, voici un visuel fourni par Madame Le Figaro.

robe-noir-bleu-dorée-blanche-luminosité1
Ici à l’agence, 40% la voit noire et bleue, tandis que 59% la voient blanche et dorée. On note que 1% a répondu voir un short rose… Qui détient la vérité ?

Et vous, vous la voyez comment cette robe ?

 

FAITES NOUS PART DE VOTRE PROJET

Prenez de la hauteur sur vos supports de communications

Recevez nos conseils chaque mois en remplissant le
formulaire d’inscription à notre newsletter.

S'inscrire à notre newsletter

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER

Copyright CREADS 2008-2021