La folie des mèmes !

Posté par Lea

meme
meme

Nyan Cat, Trollfaces, Epic Fail et autres, sont les mèmes qui ont explosés sur internet depuis plus d’un an. Selon Richard Dawkins qui a inventé ce terme en 1976, les mèmes sont une « unité d’information contenue dans un cerveau, échangeable au sein d’une société ». Pour simplifier, un mème est « un concept, une idée, un comportement déclinable à l’infini », selon les spécialistes du web de So/Cult et Curioser. Sont ainsi nés les Trollcats, Rickrolled et autres tendances.

Grands habitués de notre environnement web, ces mèmes permettent de tisser des liens sociaux entre les internautes autour d’un thème central : l’humour. Ce rassemblement d’individus permet la création d’une véritable communauté forte qui partage les mêmes intérêts ; la plateforme la plus représentative de ce mouvement reste Tumblr.

Si ces mèmes ont pour fonction de divertir, certains ont cependant un but plus profond, comme ont sûrement pu le constater certains hommes politiques durant la campagne présidentielle aux Etats-Unis. Ainsi, Mitt Romney a été transformé en mème pour ses propos sur les populations défavorisées de son pays.

Même chose pour Todd Akin qui se présentait pour un siège au Sénat et a fait l’erreur de dire que lors d’un « véritable viol » le corps des femmes trouvait le moyen de ne pas tomber enceinte. La « mémétisation » des personnages politiques est d’ailleurs en passe de devenir un des jeux préférés des internautes.

Si les mèmes semblent être un épi phénomène, pour les experts c’est tout l’inverse. La popularisation des mèmes dépasse aujourd’hui le simple environnement digital quand on voit sortir des t-shirt trollfaces, ou des adaptations IRL (In Real Life) des mèmes avec la peinture et le street art. Le point fort des mèmes, c’est leur adaptabilité à l’infini. Pourquoi s’arrêter alors que le champ des possibilités est encore plus large qu’avant ? Pour exemple, Nyancat original a été vue 84 millions de fois, la version de 10 heures 17 millions de fois, et une version de 24 heures a même été proposée, déjà vue plus de 2 millions de fois. Le défi est lancé avec ces vidéos : les regarder et tenir jusqu’au bout.

Et comme toutes les tendances, arrivent les marques. Ces entreprises et multinationales qui cherchent à utiliser la notoriété de ces mèmes, et donc les communautés qu’ils touchent, sont encore peu nombreuses mais bien présentes. Ainsi, Oasis a repris différentes vidéos qui ont fait le buzz sur internet et les a détourné. Wonderful Pistache a elle réutilisé Keyboard cat et Vodafone le célèbre Double Rainbow.

Les mèmes sont donc la représentation de cette nouvelle société web conçue autour d’un concept souvent simple, et toujours fédérateur. Et comme dit dans Rage Againste The Mainstream, il n’y a aucune raison que ça s’arrête.

Recevez nos conseils chaque mois en remplissant le
formulaire d’inscription à notre newsletter.

S'inscrire à notre newsletter

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER

Copyright CREADS 2008-2022 - Motion Design - Vidéos - Copywriting