Graphiste freelance – Trouvez le meilleur graphiste pour votre projet

Posté par Camille Pouillaude

graphiste freelance
graphiste freelance

C’est quoi un graphiste indépendant ?

Un(e) indépendant(e) est une personne qui exerce une activité professionnelle en tant que travailleur indépendant ou auto-entrepreneur. Autrement dit, il est son propre chef d’entreprise. L’autonomie qu’il acquière par ce statut lui permet une flexibilité organisationnelle parfois enviée par certains graphistes, salariés en agence de publicité. Tel un artiste, il peut se vêtir d’un pseudo ou garder son nom et est libre de développer ses compétences artistiques dans n’importe quel domaine. Ses réalisations ne sont pas limitées par un seul domaine d’action et il peut ainsi être polyvalent sur les diverses missions ou projets entamés.

Un(e) graphiste indépendant(e) est un(e) professionnel(le) de la communication visuelle qui travaille à son compte. On parle souvent de graphiste freelance. Aujourd’hui, de plus en plus de professionnels font appel à des graphistes freelances pour réaliser leurs travaux.

Les missions et projets sur lesquels un(e) graphiste indépendant(e) sont souvent sollicité(e)s sont variés : du logo à la création d’un site internet. De plus en plus, travailler avec des graphistes freelances est source davantages financiers, créatifs et flexibles.

Comment se lancer en freelance ? Quel statut pour graphiste freelance ?

Premièrement, un travailleur indépendant n’a pas de contrat à long terme comme un salarié en CDD ou en CDI et donc ne dispose pas du statut de salarié. Concernant les démarches administratives, pour exercer en tant que freelance, il faut disposer d’un numéro SIRET. Autrement dit, le graphiste freelance doit choisir un statut juridique ou régime. Les graphistes qui se lancent en freelance ont la possibilité de choisir entre quatre statuts :

  1. L’artiste-auteur, il y a deux conditions pour obtenir ce statut : avoir des revenus qui ne proviennent que de 3 sources, notamment les créations, la cession des oeuvres et les droits d’exploitation. S’ajoute à cela, la condition d’avoir perçu un revenu au moins égal à 900 fois le SMIC horaire du 1er juillet de l’année en cours au 30 juin de l’année suivante. L’inconvénient de ce statut et le manque d’avantages en termes de couverture sociale.
  2. Le graphiste freelance en libéral, ce statut permet de travailler seul et d’être reconnue au titre de professions libérales mais le graphiste en libéral peut aussi embaucher des salariés.
  3. La responsabilité limitée : la création d’une société peut être un avantage pour les graphistes qui veulent limiter leur responsabilité financière. Ce statut sépare le patrimoine personnel du patrimoine professionnel. Egalement, il est possible de créer une EURL et une SARL.
  4. La micro-entreprise ou le statut d’auto-entrepreneur est le plus avantageux des statuts pour les freelances qui débutent.

Le statut d’auto-entrepreneur est le régime privilégié des indépendants ou freelances mais il est également possible pour un freelance d’exercer son activité via le portage salarial ce qui lui permet de posséder un contrat de travail avec les mêmes garanties qu’un salarié traditionnel mais en gérant lui-même son portefeuille de clients.

Comment devenir graphiste freelance ? Quel est le salaire moyen d’un graphiste ?

Les graphistes freelances concernent la moitié du nombre total de travailleur freelance en France. Le besoin des entreprises en communication visuelle augmente et attire de nombreux graphistes.

En ce qui concerne la rémunération des freelances, elle est assez hétérogène. Elle dépend essentiellement de votre expérience, de vos compétences et votre niveau. Les profils les plus experts peuvent gagner jusqu’à 6 400 € net par mois alors que les profils débutants commencent aux alentours de 1 500 € net mensuels dans un premier temps.

Le graphiste freelance choisi ses heures de travail selon son organisation et son temps de travail en fonction de ses autres obligations. Au début, le taux horaire d’un freelance est assez bas, mais il augmente au fil des années avec l’acquisition d’expériences et de sa notoriété, avoir une communauté pour débuter dans le milieu est un plus.

Dans un premier temps avant d’acquérir le statut de freelance, il est important de définir son offre de service. Êtes-vous spécialiste des créations de logo ou plutôt pour la création de snack content ? Avoir plusieurs casquettes est un atout et à la fois un désavantage. La polyvalence est toujours appréciée mais parfois au détriment de compétences techniques plus développées chez des graphistes spécialistes.

Une fois que vous êtes sûre d’avoir le profil pour devenir graphiste, réalisez un business plan pour vous lancer dans le freelancing. Cela vous permettra d’énumérer les charges fixes que vous pourriez avoir et d’estimer vos chiffres d’affaires. Une fois le statut juridique choisi et établi, n’oubliez pas de profiter des aides mises en place pour aider les travailleurs indépendants à se lancer et à souscrire à une assurance professionnelle. Maintenant, il n’y a plus qu’à parcourir votre réseau pour réaliser votre première mission en tant que freelance !

Comment trouver des clients en tant que graphiste ?

Vous débutez en tant que graphiste freelance ? Vous ne savez pas où trouver des clients pour réaliser les plus beaux logos, les plus belles illustrations, les plus belles animations ? Voici quelques conseils qui vous aideront à vous faire connaître et à gagner en notoriété auprès des marques :

  • Si vous avez un portfolio, l’idéal serait d’en faire un site internet afin de proposer une carte de visite en ligne sous la forme des projets que vous avez réalisés.
  • Créer votre profil sur des plateformes comme Creads
  • N’hésitez pas à tenir au courant votre réseau de votre nouvelle activité, certains seront peut-être intéressés !
  • Animez une communauté sur les réseaux sociaux.

Toutefois, le temps d’attente entre le premier contact et votre première réalisation reste encore aléatoire. Creads est une solution à cette attente qui peut parfois durer. Grâce à sa plateforme intuitive et interactive, venez proposer vos services pour nos clients.

Rechercher le designer graphique freelance pour votre entreprise, quel tarif ?

Le réseau internet facilite l’accès aux graphistes freelances, avec les plateformes de répertoires, les portfolios site internet ou même via une agence de communication comme c’est le cas avec Creads.

Les tarifs divergent selon plusieurs éléments : l’expérience du graphistes, son taux horaire, l’agence et surtout le service souhaité. En moyenne le tarif d’un graphiste freelance est de 300 euros.

Avec Creads c’est voir plus !

Faire appel à une designer graphique freelance chez Creads c’est bénéficier d’une plateforme simple, optimisée et d’une réactivité qui n’est plus à prouver. Vous cherchez un spécialiste dans le motion design ? Un expert du branding ? Un fin connaisseur des règles de copywriting ? Ou encore un dompteur des réseaux sociaux ? Contactez-nous et nous nous occupons du reste !

 

Recevez nos conseils chaque mois en remplissant le
formulaire d’inscription à notre newsletter.

S'inscrire à notre newsletter

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER

Copyright CREADS 2008-2022