<   Retour aux articles

Talent à suivre: Shintaro Ohata, l’artiste en 3 dimensions.

Posté par Raphaël Agneau de Selve | INSPIRATION, Talent à suivre

Shintaro Ohata est un artiste japonais né à Hiroshima en 1975. Ses œuvres représentent des scène de la vie de tous les jours. Les séquences sont saisies et offrent un style cinématographique très poétique. Ses œuvres sont reconnaissables entre  milles. En effet,  il joue avec les volumes, son astuce est d’associer une toile en 2D devant laquelle il place une sculpture en 3D pour donner une impression de relief et de réalisme.

Son objectif est d’apporter, en associant la peinture et la sculpture, une dynamique et de donner une nouvelle dimension à ses œuvres. Celles ci, sont, il faut le dire très intenses mais également énigmatiques. On se prend facilement à se demander ce à quoi peuvent penser les personnages. Ils sont remplis de nostalgie et de vérité.  Les plus mélancoliques peuvent se revoir dans des atmosphères équivalentes. C’est la force du travail de Shintaro Ohata puisqu’il nous emmène dans la profondeur de notre vie quotidienne qui paraît pourtant anodine.

Ces créations où les 2 éléments se superposent accentuent cette perception. Le panel de couleur que l’artiste utilise y est pour beaucoup, des couleurs rappelant beaucoup la nature, la lumière naturelle que l’on voit dans notre quotidien. Ce sont des couleurs profondes qui on tendance à nous rappeler des choses que l’on connaît. De plus on peut voir un clin d’œil aux RPG (type de Jeux vidéo pour les novices), avec l’utilisation de plusieurs couleurs pastelles. On admire la qualité de ce travail, les héritages culturels que ces créations portent.

On voit également dans ses œuvres un certain héritage des mangas. Shintaro Ohata étant japonais, il a baigné dans la culture manga, que l’on retrouve très présente ici, que ce soit de par la lumière, ou simplement par les personnages, leurs physiques, leurs allures.

Shintaro Ohata a reçu tout au long de sa carrière et depuis 2001  un certain nombre de prix pour la qualité de son travail. Il a notamment remporté le prix en 2001 le prix de la meilleur jaquette de disque pour les CD de Rika Shinohara « Daylight » et « Suiyoubi no Wine »  ou en 2004 et 2007 pour les couvertures de livres de Motoyuki Shibata et Toshiki Komazawa.  Outre ceux ci, il s’est également vu récompensé pour son travail personnel, par exemple en 2006 au WWD Japan award, ou en 2009 au Celest Prize.  Très populaire en Asie il a beaucoup exposé ses œuvres au Japon, ainsi qu’en Corée, Hong-Kong ou Tawain, mais également aux Etats-Unis au NADA Art Fair de Miami.  C’est un artiste à suivre, dont on ne se lasse pas de création dont la poésie nous laisse toujours aussi rêveur.

 

 

Et vous, qu’en pensez  vous? Êtes vous tout aussi pensifs que nous devant ces créations?

 

 

Prenez de la hauteur sur vos supports de communications

Recevez nos conseils chaque mois en remplissant le
formulaire d’inscription à notre newsletter.

S'inscrire à notre newsletter

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER

Copyright CREADS 2008-2021 - Motion Design - Vidéos - Copywriting