<   Retour aux articles

Comment développer sa créativité ? Votre coach Emmanuelle vous éclaire !

Posté par Floriane | DEBROUILLARDISE, Ressources

développer sa créativité

FAITES NOUS PART DE VOTRE PROJET

 

Vous avez l’impression de toujours faire la même chose ? De stagner ? Vous cherchez des solutions pour vous renouveler régulièrement et être plus créatif ? Nous avons interviewé pour vous, Emmanuelle Mallet-Chaminand, Coach pour les métiers créatifs. En tant que formatrice et consultante, Emmanuelle rencontre beaucoup de créatifs qui lui font part de leurs préoccupations. Notre invitée vous accompagne pour découvrir comment développer sa créativité et atteindre vos objectifs.

Découvrez l’interview d’Emmanuelle Mallet-Chaminand sur comment développer sa créativité !

 

Bonjour Emmanuelle, quel est votre constat face aux créatifs qui se remettent en question ?

Lorsque je pose aux créatifs la question de savoir ce qu’ils ont fait jusqu’à présent pour alimenter leur créativité, certains me répondent : « je vais sur Pinterest/ Instagram chercher des idées », ou « j’ai acheté un bouquin sur les techniques de créativité «  ou encore «  on se regroupe avec quelques amis graphistes et on va voir des expos, on discute de nos projets et on partage nos sources d’inspiration ». Je me suis rendue compte que la demande « d’être plus créatif » regroupe très souvent  la peur de l’isolement professionnel, le manque de confiance en soi, la perte de sens lorsque son identité professionnelle ne correspond plus à ses valeurs, l’angoisse liée à la baisse d’activité, la crainte de rater un virage technologique, la démotivation au sein d’une équipe etc.

Et puis, au cours de l’année, en participant  à un groupe de « co-développement », j’ai réalisé subitement à quel point cette méthode pourrait être une solution pertinente et innovante à cette fameuse question « comment développer sa créativité ».

 

co-développement
Emmanuelle Mallet-Chaminand, Coach pour les métiers créatifs.

 

Intéressant ! Pouvez-vous nous en dire plus sur le co-développement ?

En deux mots, le co-développement est une approche de formation encore peu connue, à la fois surprenante d’efficacité et de simplicité qui vient du Canada, inspirée par les pédagogies de l’action nord -américaine, de l’expérimentation, et de la dynamique des groupes. L’idée, c’est de réunir un groupe de personnes (entre 6 et 10) qui partagent des problématiques professionnelles communes, qui vont apprendre ensemble,  et cultiver une « intelligence collective » grâce à un processus de huit étapes menant à la résolution de problèmes en utilisant la parole, l’écoute et la réflexion, pour aboutir à l’action.

Concrètement, à chaque séance, une personne du groupe va proposer une préoccupation, un projet ou un problème auquel elle est confrontée (elle va devenir le « bénéficiaire »), et le groupe de « consultants » va se mettre au service de son bénéficiaire pour générer des idées de solutions, des partages d’expérience, ou des méthodes pour résoudre son problème. L’animateur, lui,  garantit la bonne progression à travers les étapes et régule les échanges lorsque c’est nécessaire.

Les étapes principales sont : l’exposé par le bénéficiaire, les questions de clarification, le contrat de consultation, la consultation elle-même, la synthèse et le plan d’action.

 

 

développer sa créativité
Katemangostar – Freepik.com

 

Pouvez-vous nous donner quelques exemples d’apprentissage que permet cette méthode ?

Les sujets qui sont proposés sont des préoccupations, des problèmes ou des projets concrets, réels et actuels. Pas de jeu de rôles, pas de théorie. On résout de vrais problèmes, donc on propose de vraies solutions. Chacun est utile aux autres.

Silence et écoute: la pratique de l’observation, l’apprentissage de l’empathie.

Lorsque notre bénéficiaire expose sa situation, le groupe doit impérativement écouter sans parler. Paradoxalement, cette interdiction permet à tous les consultants d’ouvrir toutes leurs antennes et d’écouter celui qui fait son exposé. Au début c’est difficile ! Mais très vite, les créatifs se rendent compte qu’ils sont en pleine phase d’empathie, et d’observation chère au design-thinking

La recherche d’information et les biais cognitifs

Lorsque le groupe est enfin autorisé à poser des questions pour clarifier la situation,  il ne peut le faire que par des questions dites « ouvertes » et qui ne contiennent pas de solutions. Très scolaire ? Peut-être… mais on se rend compte alors à quel point l’information que nous recevons est riche ! Nous voilà en plein exercice d’imprégnation et d’incubation du design-thinking.  

La consultation ou l’anti-débat.

La consultation est ce moment où les consultants proposent des solutions « tous azimuts », partagent des expériences, et proposent des pistes ! Interdiction de commenter les propositions. Pourquoi ? Pas seulement pour préserver la bienveillance et ménager les susceptibilités, mais également pour empêcher notre cerveau d’entrer en « mode débat ».  Nous voilà dans une phase d’idéation libérée ou, de l’intelligence collectée, le groupe va subtilement passer à l’intelligence collective.

 

développer sa créativité
Kraphix – Freepik.com

 

Quels sont les effets à long terme de la pensée créative en action ?

 

L’ensemble de la séance, jusqu’au plan d’action (prototypage) et à la régulation (itération) est une décomposition du processus de la pensée créative. Ainsi sans même s’en apercevoir, les participants, pratiquent pendant une demi-journée à chaque séance l’ensemble du processus, en s’affranchissant des barrières de leurs propres habitudes et en profitant de l’ensemble du groupe. C’est une méthode qui à sa façon modélise la complexité, c’est-à-dire nous propose de faire …du design.

Les créatifs le savent bien : sans contraintes pas de projet. Avec le groupe de co-développement dont le cadre est presque rigide, la créativité est décuplée. Elle ne siège pas uniquement en séance, mais a des effets secondaires importants.

L’effet « sponsor », celui que l’on ressent lorsqu’on se fait aider par le groupe et que l’on est littéralement bombardé de solutions et de pistes, nous donne confiance et augmente notre capacité à créer. La découverte et le partage de nouvelles pratiques que chacun fait en entendant les solutions des autres qui relèvent parfois de la technique, du tour de main, de la méthode, ou de la stratégie.  Enfin, la solidarité qui se forme rapidement au sein du groupe qui permet d’acquérir une compétence très innovante : apprendre à aider et se faire aider. Et cela dès la première séance.

 

co-développement
Comment développer sa créativité ?

 

Rendez-vous prochainement sur le blog de Creads avec votre coach, Emmanuelle Mallet-Chaminand, pour de nouveaux conseils !

Découvrez également notre Top 10 des outils pour créer votre portfolio créatif !

FAITES NOUS PART DE VOTRE PROJET

Prenez de la hauteur sur vos supports de communications

Recevez nos conseils chaque mois en remplissant le
formulaire d’inscription à notre newsletter.

S'inscrire à notre newsletter

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER

Copyright CREADS 2008-2021